Anton Kippenberg, né en 1874 à Brême et décédé à Lucerne en 1950 devint mondialement célèbre en tant que directeur et propriétaire de la maison d’édition Insel-Verlag à Leipzig. Jeune libraire déjà, il avait établi les bases de ce qui devait être la deuxième grande oeuvre de sa vie: la collection d’objets illustrant la vie de Goethe. La collection Goethe, réunie en un demi-siècle, a permis à ses filles de créer en son nom et celui de sa femme une fondation autonome possédant une personnalité juridique et ayant son siège à Düsseldorf.

Aucun édifice ne pouvait mieux abriter la Fondation Anton et Katharina Kippenberg que le Schloß Jägerhof situé sur la bordure est du Hofgarten au centre de la ville. Le bâtiment fut construit à l’initiative du Prince Carl Théodore de Palatinat par le maître d’œuvre J.J. Couven d’Aix La Chapelle selon des plans de 1748 vraisemblablement remaniés par l’architecte Nicolas de Pigage. Conçu un an avant la naissance de Goethe, l’édifice ne sera achevé qu’en 1772. Bien que Goethe ne le mentionne pas, il doit l’avoir vu en 1774 quand, lors de son premier séjour à Düsseldorf, il rendit visite à la famille Jacobi, dans sa propriété de Pempelfort, séparée du Schloß Jägerhof par des jardins. De même lors d’un séjour de quatre semaines à Pempelfort en 1792 au retour de la première guerre de coalition contre l’armée de la Révolution Française, Goethe ne nomme pas expressément le château mais loue le “voisinage de grands jardins soignés”. Quatre ans plus tard en 1796, les troupes révolutionnaires pillent Jägerhof qui devient inhabitable et ne sera restauré qu’en 1811, à l’occasion de la visite de Napoléon à Düsseldorf, d’après les plans et sous la régie d’Adolf von Vagedes.

Au-delà des relations avec la famille Jacobi, il existe de nombreux liens artistiques et intellectuels entre Goethe et des personnalités originaires de Düsseldorf et des environs, ou ayant vécu un certain temps à Düsseldorf. Citons Johann Jacob Heinse, Johann Peter Melchior, Johann Heinrich Lips, Friedrich Bury, Peter Cornelius, Heinrich Kolbe, Felix Mendelssohn Bartholdy, Ferdinand Hiller et Heinrich Heine. De tels noms expliquent que grâce à la Fondation Anton et Katharina Kippenberg - Musée Goethe de Düsseldorf - la ville de Düsseldorf soit devenue avec Francfort et Weimar le troisième haut-lieu en Allemagne où l’on entretient le souvenir de Goethe.

© Musée Goethe
Fondation Anton-et-Katharina-Kippenberg
Schloß Jägerhof, Jacobistraße 2, 40211 Düsseldorf
Tel.: (02 11) 89-9 62 62, Fax: (02 11) 89 29 144

Heures d'ouverture
Musée:
du mardi au vendredi et le dimanche de 11 à 17 heures,
le samedi de 13 à 17 heures, fermé le lundi.